« L'envers du cachemire | Page d'accueil | Portrait : Christophe Chenebault »

21 février 2012

Génération-why

L'histoire démarre sur des rails avec un tapis rouge au milieu. Elève brillant, ingénieur et diplômé de lImperial College à Londres, Bhaskar Neel suit la « voie tracée » et entame une carrière prometteuse d’ingénieur informaticien dans une grande multinationale française. Mais quelques mois plus tard, l'employé modèle s'arrête net et son malaise se manifeste « seul existait le profit que je pouvais générer, l’impact social de mon travail était inexistant ».  Après avoir tenté en vain d’obtenir un temps partiel, Bhaskar quitte son poste à 23 ans, déterminé à tenter une autre voie, plus proche de son envie de contribuer au monde sur des dimensions sociétales. Il croise alors le chemin Ajay RddENSEA.JPGChaturvedi, le fondateur d’ HarVa (Harnessing Value of Rural India), une entreprise indienne lauréate de plusieurs prix d’innovation sociale, qui propose des services informatiques depuis des centres implantés en zone rurale et qui priorise l’accès au travail de plus de 250 femmes formées à la veille multimédia, la gestion de paie, les centres d'appel, la gestion de contenus web, etc. Le changement social porté par les femmes est complété par l’impact environnemental positif des centres alimentés en énergie verte produite localement. Un modèle complet de développement, qui vient bousculer l’image et la finalité de la sous-traitance informatique ! De double culture française et indienne, Bhaskar en devient le premier ambassadeur en France à 24 ans et démarre une étude de marché sur la sous-traitance informatique responsable, écologique et solidaire. Son exemple en dit long d'une "génération - why" (génération Y) qui sait que les voies tracées qui lui sont offertes ne mènent pas forcément à son épanouissement personnel.

http://www.harva.co.in/

http://fr.linkedin.com/in/bhasneel

Portrait publié dans Neoplanète numéro mars 2012

Écrire un commentaire