Alice Audouin - Le blog

LE DÉVELOPPEMENT SOCIAL

Contextualiser les questions environnementales avec les politiques sociales et économiques et les modèles de développement.

Combiner croissance économique, protection de l'environnement, développement social et gouvernance pour un développement durable.

Sensibiliser les jeunes et faire comprendre au reste de la société que l'environnement et la croissance économique doivent aller de pair ; il ne peut y avoir de croissance économique sans prise en compte des conséquences environnementales.

Faire en sorte que la participation des jeunes nous permette de prendre part à la résolution collective des problèmes environnementaux.

Encourager la coopération au développement avec les pays pauvres pour contribuer à la protection de l'environnement.

Modifier notre relation avec l'environnement, car la façon dont nous interagissons modifie notre façon de penser (pensée holistique).

Appeler à une politique côtière intégrée.

Exiger la pratique d'une agriculture durable, privilégiant le respect de l'environnement à la productivité, car les cultures agricoles peuvent appauvrir les sols.

Promouvoir le coopérativisme des jeunes en matière d'agriculture et d'élevage biologiques.

Exiger une politique intégrée d'aménagement du territoire qui tienne compte du développement durable et du respect de l'environnement, de l'impact environnemental, des écosystèmes, des chaînes trophiques, etc., en utilisant le sol de manière rationnelle et en protégeant les zones en fonction des espèces qui y vivent.

Exigez une politique qui limite le nombre de plages artificielles et de terrains de golf.

Demander la révision des pratiques traditionnelles en les adaptant et en obtenant des informations pour parvenir à des solutions environnementales, en comptant toujours sur les communautés voisines où se situe le problème environnemental.

Intervenir activement dans l'application des normes juridiques pour la protection des intérêts collectifs que nous représentons, parmi lesquels l'environnement est l'un de ces intérêts collectifs qui doivent être protégés.

Considérer le développement durable comme une stratégie politique applicable et non comme une simple déclaration d'intention. Parler de développement durable signifie envisager un panorama d'amélioration de la qualité de vie à l'échelle mondiale qui, en favorisant le développement endogène des communautés humaines, est en accord avec les possibilités de renouvellement des ressources naturelles et avec la capacité du système à absorber les déchets, dans un cadre économique et technologique adéquat où chaque projet est viable et approprié.

RESSOURCES NATURELLES, ÉNERGIE ET DURABILITÉ

Limiter la consommation de ressources naturelles en combinant les quatre principes de croissance économique, de protection de l'environnement, de développement social et de gouvernance.

Changer le modèle actuel de production et de consommation en appelant à la responsabilité du consommateur, en rendant le coût écologique plus important que le coût économique.

Encourager les études sur les coûts des produits biologiques par rapport aux produits non biologiques.

Organiser les processus d'obtention et de traitement de l'information et de la documentation sur la consommation des jeunes et faire des propositions et mettre en œuvre des alternatives liées à cette réalité.

Analyser la situation actuelle dans le domaine de la consommation des jeunes, par le biais de séminaires, de forums, etc., en fournissant les outils nécessaires pour prendre conscience de la consommation excessive, des causes qui la provoquent et des conséquences qu'elle entraîne.

Demander l'arrêt des intérêts des grandes compagnies énergétiques pétrolières, car elles ne permettent pas le développement des énergies renouvelables.

Demander à l'industrie espagnole de passer des énergies non renouvelables aux énergies renouvelables dans sa production.

Exiger la mise en œuvre de l'écotaxe, à tous les niveaux.

Continuer à étudier en profondeur les différentes formes de production d'énergie, en accordant une attention particulière à la production d'énergie nucléaire en raison du danger qu'elle représente et du coût des plans de sécurité nécessaires.

Défendre l'utilisation des transports publics et collectifs, pour éviter la pollution et préserver l'environnement.

Demander une utilisation rationnelle de l'eau, car il s'agit d'une ressource essentielle qui ne peut être traitée comme une marchandise et dont l'utilisation industrielle et domestique doit avoir l'engagement de la restituer correctement afin qu'elle puisse être utilisée par d'autres et continuer à faire des bénéfices.

Exiger un plus grand nombre de subventions afin que la mise en œuvre de l'énergie solaire soit plus importante, plus rapide et plus efficace.

Lutter contre la désertification, en donnant la priorité à la lutte contre l'extension du phénomène et non contre les zones désertiques elles-mêmes.

Défendre la biodiversité de l'Espagne, la plus riche d'Europe. Il est essentiel d'exiger des mesures pour protéger cette biodiversité.

Sensibiliser à l'importance du recyclage comme moyen de préserver les ressources existantes et de les utiliser de manière rationnelle.

ÉDUCATION À L'ENVIRONNEMENT ET MOUVEMENT ASSOCIATIF

Encourager le développement chez les jeunes de compétences pour une vie en société et en harmonie avec l'environnement en contribuant à la création d'une véritable conscience environnementale chez les jeunes.

Transférer la nécessité de la responsabilité environnementale aux individus et aux organisations.

Sensibiliser le mouvement associatif aux conséquences de l'augmentation de l'effet de serre et à la responsabilité que nous avons dans ce fait.

Sensibiliser les jeunes et la société dans son ensemble à la nécessité de protéger l'atmosphère.

Défendre la mise en œuvre de l'Agenda 21 comme outil de travail environnemental au niveau local.

Promouvoir l'éducation à l'environnement, comprise comme un processus permanent dans lequel les personnes et la communauté prennent conscience de leur environnement et acquièrent les connaissances, les valeurs, les compétences, l'expérience et aussi la volonté d'agir, individuellement et collectivement, pour résoudre les problèmes environnementaux actuels et futurs.

Élaborer des politiques d'éducation à l'environnement, en soulignant l'importance d'inclure le contenu du développement durable dans l'enseignement universitaire.

Promouvoir dans l'éducation tous les facteurs qui font allusion à la diversité (biodiversité, diversité culturelle, etc.) et à l'utilisation rationnelle de l'espace, à l'aménagement du territoire et à la protection des zones.

Exiger que dans l'enseignement secondaire, un temps spécifique par semaine soit consacré à l'éducation à l'environnement.

Améliorer l'information et la formation des jeunes en matière d'environnement par le biais de programmes d'action coordonnés visant à améliorer le comportement des citoyens en matière d'utilisation des ressources.

Promouvoir la formation à la consommation responsable et durable dans l'éducation formelle et informelle par le développement de plans de formation et de campagnes d'information.

Développer, de la part du mouvement associatif, et plus particulièrement du Conseil espagnol de la jeunesse, une attitude critique sur les questions environnementales, qui les amènera à agir comme des organes de pression politique et avec une position publique claire en faveur de l'environnement.

Informer et impliquer le mouvement associatif sur l'importance de travailler sur les questions environnementales, en soutenant les actions et les initiatives des associations et des conseils de jeunes dans le domaine de l'éducation à l'environnement.

S'efforcer d'avoir un impact sur les décisions, les actions et les attitudes des différentes institutions et administrations, en promouvant et en encourageant les opinions et les préoccupations des jeunes en matière d'environnement.

Soutenir l'environnementalisme en tant que canal de participation réelle à la défense de l'environnement et à l'engagement social en faveur du développement durable.

Tout ce qui précède doit nous amener à exiger activement du Conseil de la Jeunesse d'Espagne, de toutes les institutions responsables, l'accomplissement du Protocole de Kyoto, comme la concrétisation maximale des propositions développées précédemment.